La structure d’un (BON) site internet d’entreprise du BTP

Pour améliorer le référencement (SEO) de votre entreprise du bâtiment, il y a 3 piliers majeurs :

  • La structure
  • Le contenu
  • Les liens (Netlinking)
Les 3 piliers du SEO (référencement naturel)

Dans cet article je vais vous donner 4 conseils pour améliorer la partie technique de votre site internet.

(Je vous rassure, pas besoin d’être un as de l’informatique).

Alors c’est parti pour améliorer le référencement de votre site internet.

1- Les différents niveaux de titres (H1 à H6)

Lorsque l’on construit une page en HTML, on va pouvoir utiliser différents niveaux de titres : H1, H2, H3 jusqu’à H6.

Mais avant de rentrer dans le détail, vous vous demandez peut-être :

Qu’est-ce que le HTML ?

Le HTML est le langage utilisé pour créer la structure d’un site internet. C’est un langage de balisage qui permet de définir les différents titres, boutons, sections, liens, images au sein d’une page.

Voilà à quoi cela ressemble :

Code source (HTML) site web Travaux.com

Voici un exemple avec une page du site Travaux.com.

ASTUCE : Pour afficher le code HTML d’un site internet, vous pouvez faire clic droit et faire « inspecter » ou « examiner ».

Je vous rassure, le but n’est pas que vous compreniez en détail comment écrire du HTML mais plutôt d’avoir une vision globale de la structure.

Mais revenons aux titres.

Il est conseillé d’utiliser un seul titre de niveau 1 (H1) par page. Pour écrire un H1 en HTML, on utilise cette notation :

<h1> Mon titre de niveau 1 </h1>

Ce titre doit être descriptif et inclure le mot clé sur lequel vous voulez positionner votre page (quand le visiteur lit votre H1, il doit comprendre ce qu’il va trouver sur la page).

Titre de niveau 1 entreprise Tracktor

Tracktor par exemple a inclus le mot clé « Louez » directement dans le H1 (plutôt logique pour une entreprise spécialisée dans la location de matériel pour les professionnels du BTP).

Pour les titres de niveau 2 à 6 vous pouvez les utiliser pour structurer le reste de la page. Il faut voir le code HTML comme un document Word, vous allez avoir un titre principal et des sous-titres.

Dans la réalité une page n’est pas seulement composée de titres (je pense que vous l’aviez compris). D’ailleurs on va maintenant aborder un autre point important : les paragraphes.

2- Les paragraphes (la balise p)

Les paragraphes vont constituer la majeure partie de votre page.

N’oubliez pas, le contenu est l’un des 3 piliers du référencement. Vous devez donc écrire suffisamment de textes sur vos différentes pages (au moins 500 mots).

En HTML pour écrire un paragraphe on va entourer le texte d’une balise « p ».

Voici un exemple :

<p> Un exemple de paragraphe </p>

Au sein d’un paragraphe, il est possible de mettre en valeur certains mots (les plus importants) avec la balise « strong » ou la balise « em ». Cela permet au robot du moteur de recherche de comprendre qu’un mot est important.

<p>Je suis Damien de <b>Captain Converter</b> et je peux vous créer un <em>site internet</em></p>

(Il n’y a pas de mal à se faire un peu de publicité 😉 )

Attention, il ne faut pas abuser de ces balises.

De plus, si vous souhaitez seulement mettre en valeur un mot de manière visuelle : le mettre en gras ou en italique par exemple, il vaut mieux utiliser la balise « b » ou « i » qui sont là seulement pour le style.

Vous comprenez maintenant pourquoi on appelle le HTML un langage de balisage ? Chaque élément va être intégré dans une balise afin de créer une structure cohérente.

Vous savez maintenant comment ajouter des titres et des paragraphes, il faut maintenant ajouter de la vie à vos pages et quoi de mieux pour ça que des images!

3- Les images

Pour ajouter une image à votre page, il faut :

  • Utiliser la balise « img »
  • Ajouter un attribut src=« lien de l’image »

Un attribut ? Mais c’est quoi ça ?

Un attribut est un paramètre que l’on ajoute à une balise. Dans le cas d’une image, on utilise un attribut pour spécifier le lien de notre image.

Voici à quoi cela ressemble :

<img src="/images/renovation-maison.jpeg">

Très bien votre image est affichée sur votre page mais elle n’est pas encore optimisée pour le référencement.

Pour cela il faut utiliser un attribut « ALT » et un attribut « Loading » avec comme valeur « Lazy ».

Si je viens de vous parler chinois, ne vous inquiétez pas. Je vous explique tout.

L’attribut ALT est utilisé pour décrire le contenu de l’image. En effet, les moteurs de recherche ne sont pas encore capables d’analyser ce qu’il y a sur vos images. L’attribut ALT va également être utilisé pour les personnes mal voyantes.

Par exemple si vous ajoutez une image d’un de vos chantiers sur votre page d’accueil, l’attribut ALT pourrait être : « Chantier de rénovation d’une maison à Nice  ». Le texte est court, suffisamment descriptif et inclut le mot clé « rénovation ».

L’attribut Loading avec la valeur «lazy » permet d’indiquer au navigateur qu’il ne doit pas charger votre image directement. En effet, il n’est pas nécessaire de charger les images situées sous la ligne de flottaison.

Définition : la ligne de flottaison est la ligne virtuelle qui sépare la partie visible d’un site web lors du chargement de la partie invisible qui est accessible uniquement en scrollant avec votre souris.

Si vous n’utilisez pas cet attribut sur vos images, le navigateur va charger toutes les images dès le début et cela va ralentir la vitesse de chargement de votre site. Sachant que le temps d’attention d’un visiteur est de 8 secondes, chaque seconde de chargement est précieuse.

Voici donc à quoi doit ressembler votre image lorsque vous l’insérer sur votre site internet :

<img src="/images/renovation-maison.jpeg" alt="Rénovation d'une maison" loading="lazy">

Votre page contient maintenant des titres, des paragraphes et des images. Il faut maintenant regrouper ces différents éléments dans des sections.

4- Les différentes sections

Une page est composée de différentes sections et en HTML il existe justement des balises pour identifier ces différentes sections.

Il y a par exemple une balise : header, nav, footer, section.

L’objectif encore une fois va être de découper votre  page pour la rendre facilement lisible par les moteurs de recherche.

Voici à quoi cela pourrait ressembler :

Conclusion :

Vous savez maintenant comment doit être structuré votre site internet. Des titres, des paragraphes, des images et le tout doit être englobé dans des sections.

J’ai volontairement simplifié la structure d’une page (il existe des dizaines de balises différentes en HTML). Mais si vous vous concentrez sur celle-ci, votre site aura plus de chances d’être mis en avant dans les résultats de recherches.

Si vous souhaitez aller plus loin pour rendre votre entreprise du bâtiment visible localement sur Google, vous pouvez télécharger mon guide gratuit ci-dessous :

Besoin de développer la visibilité
de votre entreprise du bâtiment ?

Apprenez à utiliser le référencement local afin obtenir plus de chantiers pour votre  entreprise.

Damien Beauvais
ECRIT PAR

Damien Beauvais

Je suis le fondateur de Captain Converter. Sur ce blog, je partage sur le marketing, les réseaux sociaux et tout ce qui peut aider les professionnels du bâtiment et de l’habitat à obtenir plus de devis.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En envoyant votre message, vous consentez à ce que Damien Beauvais, en sa qualité de responsable de traitement, collecte vos données afin de pouvoir afficher et répondre à votre commentaire. Pour faire valoir votre droit d’accès, de rectification, d’opposition ou d’effacement, consultez notre politique de confidentialité.

Rendez votre entreprise du bâtiment visible en ligne.

Complétez le formulaire ci-dessous pour recevoir le guide gratuit par email.